Elle s’immisce dans ma vie,
Tourne, tourne, tourne,
Elle s’agrippe à mon air,
Me frôle cette vipère,
Me fredonne qu’elle m’adore.

Elle danse sans amour,
Et pense qu’elle est mon jour.
Rumine ma belle,
Tu n’es pas éternelle.

Noir vêtue, ses ailes déployées,
Elle s’agrippe à mes rêves.
Elle englue mes idées ;
Supplante mon monde.

Vive laideur de la cruauté,
Toisant ma vie de son esthétisme,
Et ignare, et superbe,
Superbement vide d’esprit,
Espérant mon fric,
Elle rôde cette charogne.

Mes mains tremblent.
Mon corps se révolte.
Je la méprise de tant de mots,
Mes maux qu’elle ignore,
Suffisante, imbue, puante
Je la honnis.

Je la confonds. Elle m’échappe
Seul son nombril s’exprime ;
Seul son devenir lui importe ;
Seul face à son néant, je demeure...

Je la hais, je la méprise.
Elle m’a touché,
M’a contaminé,
De sa peste sulfureuse,
De ses envies primaires,
De son univers égoïste.

Depuis sa vie, elle domine la mienne.
Parvenue à ses fins,
Elle ondule son humeur
Me noie de sa suffisance
Et me donne,
Annihilé de toute empathie,
Une irrésistible envie de tuer.

GAS - Août 2015


Catégorie : - 2015
Page lue 3364 fois


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par Nat_123 le 16/07/2016 @ 01:48

SUPERBE!!! On s'y trouve...Bravo pour cette prose...troublante...touchante...j'adooore sans mesure!!!


Recherche
Recherche
Webmaster - Infos
Visites

 170744 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Annuaires et Monde de l'art

Site réalisé par "Arlizia Informatique" - Copyright 2012-2017







 

freeguppy.org   © 2004-2017   En savoir plus ...

Thème original pour Wordpress de Templatelite, adapté pour Guppy v4.6 et v5.0 par 4avril.
Difficile à maintenir, il en a inspiré un nouveau nommé "inspire" par le même auteur, pour guppy v5.2.
Ce dernier a été transformé par Arlizia Informatique pour ressembler au mieux au Watercolor précédent.
Licence Creative Commons