Ma secrétaire, mon inconnue,
Jongle avec mon univers
De mes rendez-vous d’affaires
Jusqu’à mes maux d’amours.
Elle connait tout de ma sphère.
Je lui abandonne mon agenda.
Je lui confie  mes fonds.
Elle m’assiste, me seconde, me cajole
Depuis tellement de jours, de mois, d’années.

Insignifiante, inexistante,
Je lui ai tout chuchoté, tout murmuré…
De ma famille, de mes aventures, de mes taxes.

Classe mes amours !
Répertorie mes charges !
Scanne mes amis !
Numérise mes addictions !
Comptabilise mes actions !
Elle n’existe que parce que je le veux.
Elle ne pense que lorsque je lui ordonne.
Elle n’a de nom que « la secrétaire ».

Après tout, elle a pour fonction le nom d’un meuble,
Il est normal de toujours l’installer à côté de la plante verte.
Et pourtant, le derrière bien calé,
Depuis son petit bureau que j’ai daigné lui octroyer,
Sous une lampe misérable à la lumière sombre,
Heureuse de son inconfortable sort,
Elle subit mon indéfinissable caractère.

A cette personne sans substance,
Remplaçable, mesurable,
Quantifiable , budgétisable,
Je jette mon mépris
Par trois chiffres suivis d’une virgule
Et daigne en ajouter un à la fin de sa vie.

Je la toise de ma supériorité bien prouvée.
Elle m’écoute m’épancher sans limites
Me servant, à peu de frais, de psychanalyste.
Et Je la gomme de ma vie par un recommandé.

Je la déteste pour sa simplicité.
Je la rejette pour sa médiocrité.
Je la soupçonne de lire dans mes pensées.
je la maudis de tant d’empathie .
Cette pauvre fille se laisse dominer.

Il faut avouer qu’il suffirait de si peu,
Si elle dévoilait mes secrets,
Pour que la pagaille s’installe dans ma vie.

Et je prends soudainement conscience
Qu’elle est mon unique relation stable.
Surchargée, blasée, surtaxée, mon pouvoir m’aveugle.
Ce soir, c’est décidé, je pose ma haine.

Malgré mon regard hostile,
Malgré le mépris que je lui porte,
Jour après jour, elle demeure fidèle
Jour après jour, nous vieillissons ensemble.
Elle n’attend rien de moi,
Et n’espère pas me changer.
Elle me connaît et s’abandonne.
Tel que je suis, sans illusion.

Elle, mon meuble à coté de sa plante,
Ma confidente, mon agenda,
Mon journal de bord,
Mon livre des secrets
Ma secrétaire.

GAS - Juin 2015


Catégorie : - 2015
Page lue 3280 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
Recherche
Webmaster - Infos
Visites

 169849 visiteurs

 11 visiteurs en ligne

Annuaires et Monde de l'art

Site réalisé par "Arlizia Informatique" - Copyright 2012-2017







 

freeguppy.org   © 2004-2017   En savoir plus ...

Thème original pour Wordpress de Templatelite, adapté pour Guppy v4.6 et v5.0 par 4avril.
Difficile à maintenir, il en a inspiré un nouveau nommé "inspire" par le même auteur, pour guppy v5.2.
Ce dernier a été transformé par Arlizia Informatique pour ressembler au mieux au Watercolor précédent.
Licence Creative Commons