Ronde la courbure
Qui ne subit point l'usure.
De cette voûte divine,
Irradie mon plaisir.

Tel une arche de Noé,
Mon regard s'appuie
Autant que ma foi
Sur cette ligne mystique.

La lumière des cierges
Projette sur le sol graniteux
Moult ombres sereines
Aux silhouettes dansantes.

Havre de paix,
Édifice de lumières
Aux chœurs ensorcelants,
Tu brises ma réticence.

Pour un court instant,
Je me permets de croire.

GAS - Septembre 2012


Catégorie : - CATHEDRALE
Page lue 3553 fois


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !

Recherche
Recherche
Webmaster - Infos
Visites

 169860 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Annuaires et Monde de l'art

Site réalisé par "Arlizia Informatique" - Copyright 2012-2017







 

freeguppy.org   © 2004-2017   En savoir plus ...

Thème original pour Wordpress de Templatelite, adapté pour Guppy v4.6 et v5.0 par 4avril.
Difficile à maintenir, il en a inspiré un nouveau nommé "inspire" par le même auteur, pour guppy v5.2.
Ce dernier a été transformé par Arlizia Informatique pour ressembler au mieux au Watercolor précédent.
Licence Creative Commons