La puissance de tes larmes,
Dans le chœur enchanteur,
Transcende ma peine.

Cathédrale,
Torpeur d'un état
Où s’entremêlent
Lumières et prières.

L'odeur me séduit,
L’habit me fait fuir.

Tant de souffrances,
Pour achever cet édifice.
Ô, combien de corps ont péri
Pour sublimer cet ouvrage.

De toutes ces âmes,
Nous n'avons retenu
Que celle de l'architecte.

Et, pourtant, tel un sacrifice,
Nombre de gueux y ont laissé leurs empreintes.

Ne les entendez-vous pas
S'unir aux complaintes des orgues ?

Leurs vies m'interpellent,
Leurs morts nous honorent,
A jamais gravées dans la pierre.

GAS - August 2012


Category : -
Page read 3524 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!

Search
Search
Webmaster - Infos
Visits

 171839 visitors

 4 visitors online

Directories and World of art

WebSite made by "Arlizia Informatique" - Copyright 2012 to 2017







 

freeguppy.org   © 2004-2017   More info ...

Original Wordpress Thème from Templatelite, adapted for Guppy v4.6 & v5.0 by 4avril.
Hard to maintain, it inspired a new one named "inspire" by the same author, for guppy v5.2.
The latter has been transformed by Arlizia Informatique to look better at the previous Watercolor.
Licence Creative Commons