Où sont mes tendres jours
Où sans aucun détour
Je partais dans les champs
Voir nos bêtes, de bon allant...

Où sont mes fraîches nuits
La tête de rêves remplie
Par delà mon infantile conscience
Scintillant d'une réelle innocence

Où es tu ma verte terre,
Celle qui m'a vu naître,
Bordée de barbelés et de poteaux
Sur le flanc de ses doux coteaux

Où es tu mon beau village,
Là où j'ai construit mon âme,
Où chaque jour le paysan au labeur
Ne nous fabriquait pas des leurres

Où êtes-vous mes hirondelles
Qui me frôlaient à tire d'ailes,
Lorsque dans mon hangar, parmi la paille,
Mon corps frémissait sous l'orage.

Où es tu ma bienheureuse enfance
De mes parents, entourée et aimée,
Chahutée et protégée par ma fratrie.
Cet univers, c'était ça, ma patrie...

Où êtes-vous mes aïeuls, mes ancêtres,
Dont les histoires ont construit mon être,
Vous, les croisés, et vous, les gueux pieux
Dont l'histoire me fascinait le soir auprès du feu.

Je n'ai plus à chercher ces racines,
Car, du plus loin que je me souvienne, ces puissantes racines,
C'est vous, dans ma Picardie, par votre passé,
Sans le savoir, qui me les avez données.

GAS - 2011


Category : -
Page read 3222 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!

Search
Search
Webmaster - Infos
Visits

 169600 visitors

 7 visitors online

Directories and World of art

WebSite made by "Arlizia Informatique" - Copyright 2012 to 2017







 

freeguppy.org   © 2004-2017   More info ...

Original Wordpress Thème from Templatelite, adapted for Guppy v4.6 & v5.0 by 4avril.
Hard to maintain, it inspired a new one named "inspire" by the same author, for guppy v5.2.
The latter has been transformed by Arlizia Informatique to look better at the previous Watercolor.
Licence Creative Commons