Une ligne, un horizon, du bleu.
Je contemple ma vie,
J'observe mon univers...
Du bleu, du rouge, tout bouge.
Seul l'horizon me stabilise.

Du vert, du gris...
Les couleurs jouent avec mes douleurs.
Mon bonheur s'en est allé;
furtivement, il a chancelé.
Je n'ai rien vu venir.

Moi qui calculais mon avenir,
Qui me gaussais de vos délires,
Je n'ai pas cru vos avertissements;
J'aperçois maintenant mon châtiment.

Une ligne, un horizon, du blanc...
Dans mes pensées, le néant.
Dans ma vie, je fais semblant;
Tout bascule, tout chavire,
Mes pieds perdent le chemin
Et ma pensée n'exprime plus rien.

Je meurs, de cette mort indolore,
De ce tragique destin incolore,
Car j'ai vendu mon âme
Pour ne plus avancer dans l'âge
Pour que la fontaine de jouvence
Me rapproche un peu plus de mon enfance.

Regarde-moi et regarde-toi !
Nos destins ne sont, méfie-toi,
Pas si éloignés que ça...
Pour une jeunesse éternelle
Et pour un pouvoir éphémère,
Nous tuons et détruisons.

J'observe cette ligne superbe.
De cet horizon, j'ai soif.
Et de revivre ma vie,
Il me tarde.

GAS - July 2014


Category : - LANDSCAPES
Page read 3269 times


Reactions to this article

Nobody gave a comment yet.
Be the first to do so!

Search
Search
Webmaster - Infos
Visits

 169629 visitors

 1 visitor online

Directories and World of art

WebSite made by "Arlizia Informatique" - Copyright 2012 to 2017







 

freeguppy.org   © 2004-2017   More info ...

Original Wordpress Thème from Templatelite, adapted for Guppy v4.6 & v5.0 by 4avril.
Hard to maintain, it inspired a new one named "inspire" by the same author, for guppy v5.2.
The latter has been transformed by Arlizia Informatique to look better at the previous Watercolor.
Licence Creative Commons